11 février 2017 - CASNAV58

Vers l’école maternelle. Projet EFIV Nevers

Action de sensibilisation des familles EFIV

« Vers la scolarisation en maternelle »

Les élèves issus des familles itinérantes ne sont pas souvent, pas toujours scolarisés dès l’école maternelle. Cette réalité entraine des disparités entre les élèves au moment de la scolarité obligatoire soit à l’entrée en CP. De ce constat émerge un besoin: augmenter la scolarisation en maternelle de ce public.

Le projet décrit est né à l’initiative du CASNAV58 et en partenariat avec le CCAS de la ville de Nevers. L’idée est de mettre en place des actions passerelles à travers des ateliers mère-enfant afin de prévenir des séparations douloureuses.

« Le mode de socialisation du tout petit, est exclusivement assuré par la mère ou la grande sœur. Il privilégie l’échange affectif et ne passe guère par les stimulations intellectuelles, notamment langagières […] grâce auxquelles les opérations intellectuelles, la pensée symbolique, l’imagination et le langage d’évocation se développent. » (Aline Beaudou)
D’autre part, toutes les familles ne savent pas exactement ce que l’on apprend à l’école maternelle, et comment cette école « fonctionne ». Ce qui nous paraît évident en tant que professionnels de l’éducation ne l’est pas forcément pour les parents. Pour que les familles acceptent de se « séparer » de leur enfant en l’amenant à l’école alors que la scolarisation en maternelle n’est pas obligatoire, il faut qu’elles en aient compris les enjeux.

La fiche du projet:

Le bilan du projet:

Les images:

2 février 2017 - CASNAV58

Sac d’histoires plurilingues

Pratique de l’éveil aux langues avec d’une classe de CP : sacs d’histoires plurilingues et prise en compte des langues de la classe.  

 Le projet « Sacs d’histoires » s’articule autour de 2  axes :

-Valoriser les compétences des familles et les accompagner dans la construction d’un nouveau rapport à l’école ;

-Permettre aux élèves de faire l’expérience de la diversité linguistique et culturelle au sein de l’école et ainsi de rester eux-mêmes. Dans cette optique, nous avons conçu et construit un sac d’histoire plurilingue, objet transitionnel entre la langue de la famille et la langue de l’école.

Liens avec les programmes de 2015:

Les nouveaux programmes du cycle 2 incitent à une réflexion autour de la façon dont l’apprenant construit les apprentissages en langues : « Le cycle 2 contribue à mettre en place les jalons en vue d’un premier développement de la compétence des élèves dans plusieurs langues.  L’enseignement et l’apprentissage d’une langue vivante, étrangère ou régionale, doivent mettre les élèves en position de s’exercer dans la langue, de réfléchir sur la langue et sur les processus et stratégies qu’ils mobilisent en situation. Le travail sur la langue et celui sur la culture sont indissociables.

Progression

annuelle

Mot d’invitation dans les langues des familles

     L’album: « Je suis petite moi » ( P. Winterberg,N. Wichmann) lu dans les langues de la classe par les parents. 

Les rencontres avec les parents de la classe ont permis la lecture et parfois même la traduction. Ci-dessous les versions audio de l’album en : français, russe, lingala, arabe, géorgien, turc, portugais, anglais, tamoul, arménien.

2 février 2017 - CASNAV58

Scolarisation des EANA : Approches plurielles, éveil aux langues

  • La diversité linguistique et culturelle à l’école : comment négocier l’écart entre les langues et les cultures de la maison et celle(s) de l’école ?
  • Un multilinguisme en construction : l’éveil de la conscience métalinguistique.
  • Pourquoi et comment faire appel à la diversité des langues du monde à l’école primaire ?
  • Développement de la réflexivité langagière et prise en compte de la langue d’origine dans le processus de production écrite
  • Parents-enseignants : travailler ensemble à l’éducation plurilingue et culturelle
clic-ordi