17 mars 2017 - CASNAV58

Pour une meilleure scolarisation des EFIV après le CM2 : protocole départemental

La loi de refondation de l’école de 2013 nous incite à porter notre action sur la lutte contre tous les déterminismes sociaux pour réduire les inégalités.

La scolarisation à distance via le CNED, si elle est une réponse à la scolarisation d’enfants de forains qui parcourent de nombreuses villes au cours de l’année scolaire, ne peut être généralisée à toutes les situations des EFIV.

Dans notre département, nous avons choisi de traiter les demandes des familles dans le respect du droit commun mais également dans l’optique de prévenir le décrochage scolaire et social de ces élèves. La pratique qui consistait à accorder quasi systématiquement la gratuité au CNED pour des enfants dits itinérants alors même que le carnet de circulation a été abrogé et que beaucoup d’entre sont semi-sédentaires nous semble obsolète, voire insupportable. Enfin, lorsque l’élève est en situation d’illettrisme ou a à peine construit un niveau de décodage en lecture, que sa famille est analphabète, il y a de sérieuses questions à se poser sur la pertinence d’une scolarisation à distance…

PROTOCOLE DEPARTEMENTAL

Mise en place de la commission d’étude de la demande de gratuité pour une scolarisation à distance des élèves EFIV de la Nièvre :

Objectifs de la commission

Le cadre légal qui entraine le DASEN à accorder la gratuité pour une scolarisation à distance ne concerne que les « cas de déplacements avérés » et non tout ce qui a trait au décrochage scolaire, aux appréhensions communautaires par rapport aux enseignements du collège. Les familles semi-sédentaires ou sédentaires ne devraient pas recourir à ce type de scolarisation.

A moyen terme, il s’agit de prévenir la déscolarisation précoce, de favoriser la réussite scolaire et l’intégration sociale des élèves issus de la communauté des gens du voyage.

Rôle de la commission

  • Examiner les dossiers des familles qui ont fait part de leur intention de demander le CNED pour la poursuite de la scolarisation de leurs enfants.
  • Proposer un parcours adapté à l’élève, en partenariat avec les équipes éducatives des collèges.
  • Proposer des conventions de scolarité partagée entre le collège et le CNED lorsque cela s’avère judicieux.                                                

Cadre utilisé pour l’étude des dossiers

Mise en œuvre

Pour les familles :

Il s’agit également du côté des familles d’expliciter le parcours de scolarisation CNED, les conditions pour obtenir la gratuité. Beaucoup d’entre eux pensent désormais qu’ils obtiennent le CNED du fait de leur appartenance réelle ou identitaire à la catégorie administrative « gens du voyage ». Il conviendra également de rappeler le cadre législatif de la déclaration sur l’honneur certifiant que leurs déplacements ne permettent pas une assiduité scolaire. En effet, lors de l’année scolaire précédente, nous avons fourni un modèle écrit de cette déclaration sur l’honneur qui les engage pénalement. Il conviendra sans doute d’expliquer systématiquement aux familles la valeur juridique de ce document.

Pour les collèges concernés :

L’idée est bien de progresser, de construire du lien et d’accompagner les familles pour surmonter leurs appréhensions par rapport au collège. La valeur de l’exemple réussi pourrait ensuite constituer un point d’appui pour sensibiliser d’autres secteurs, d’autres familles. Les difficultés des élèves accueillis doivent faire l’objet de la mise en place d’un projet particulier et d’un accompagnement spécifique.

Les courriers et les documents utiles

Pour le 2nd degré

Pour le 1er degré

11 février 2017 - CASNAV58

Vers l’école maternelle. Projet EFIV Nevers

Action de sensibilisation des familles EFIV

« Vers la scolarisation en maternelle »

Les élèves issus des familles itinérantes ne sont pas souvent, pas toujours scolarisés dès l’école maternelle. Cette réalité entraine des disparités entre les élèves au moment de la scolarité obligatoire soit à l’entrée en CP. De ce constat émerge un besoin: augmenter la scolarisation en maternelle de ce public.

Le projet décrit est né à l’initiative du CASNAV58 et en partenariat avec le CCAS de la ville de Nevers. L’idée est de mettre en place des actions passerelles à travers des ateliers mère-enfant afin de prévenir des séparations douloureuses.

« Le mode de socialisation du tout petit, est exclusivement assuré par la mère ou la grande sœur. Il privilégie l’échange affectif et ne passe guère par les stimulations intellectuelles, notamment langagières […] grâce auxquelles les opérations intellectuelles, la pensée symbolique, l’imagination et le langage d’évocation se développent. » (Aline Beaudou)
D’autre part, toutes les familles ne savent pas exactement ce que l’on apprend à l’école maternelle, et comment cette école « fonctionne ». Ce qui nous paraît évident en tant que professionnels de l’éducation ne l’est pas forcément pour les parents. Pour que les familles acceptent de se « séparer » de leur enfant en l’amenant à l’école alors que la scolarisation en maternelle n’est pas obligatoire, il faut qu’elles en aient compris les enjeux.

La fiche du projet:

Le bilan du projet:

Les images:

3 février 2017 - CASNAV58

EFIV et parcours de scolarisation

 

Mais de qui parlons-nous?

Aujourd’hui, l’appellation « gens du voyage » est une catégorie qui englobe des voyageurs aux origines différentes. Des Gitans ? Des Roms ? Des Gens du Voyage ? Des Bohémiens ? Il est difficile de comprendre la situation actuelle des populations françaises dites « Gens du voyage » sans avoir des repères historiques et socio-culturels sur le monde des Tsiganes et des Voyageurs en France. Des histoires différentes et complexes inscrites dans le temps et l’espace.

Découvrez ci-dessous quelques  conférences intéressantes d’ Elisabeth ClanetDit Lamanit sur les origines des Tsiganes et des Gens du voyage.

Comment fonctionne la scolarisation via le CNED? 

CNED en classe à inscription réglementée : cette raison n’est justifiée que pour raison médicale ou pour itinérance (joindre obligatoirement une attestation sur l’honneur ; voir modèle proposé par le CASNAV). Elle relève de l’instruction gratuite et obligatoire.

Circulaire n°2011-238 du 26/12/2011

L’enfant ne pouvant pas être scolarisé dans un établissement scolaire est inscrit au Cned en classe à inscription réglementée. L’inspecteur d’académie-directeur des services départementaux de l’éducation nationale peut donner un avis favorable pour son inscription au Centre national d’enseignement à distance (Cned) en classe à inscription réglementée (article R. 426-2-1 du code de l’éducation) en précisant les motifs de l’inscription parmi lesquels :
. soins médicaux en famille,
. situation de handicap en attente de scolarisation dans un établissement médico-social,
. activités sportives ou artistiques,
. parents itinérants,
. éloignement géographique d’un établissement scolaire.

Circulaire n°2012-142 du 2/10/2012

Scolarisation des EFIV §4.2

Cette solution peut être envisagée ponctuellement, partiellement ou totalement, pour permettre la scolarité de ceux dont la fréquentation scolaire assidue est rendue difficile par la très grande mobilité de leur famille. Cette solution ne saurait devenir le mode habituel de scolarité mais peut être activée dans des cas avérés de déplacements fréquents. L’obtention de la gratuité des cours relève de la compétence du DASEN en charge du département.


quelques éléments sur la culture des EFIV

 

 

 

2 février 2017 - CASNAV58

ACCUEILLIR un EANA : pour les directeurs d’école et chefs d’établissement

PROTOCOLE DEPARTEMENTAL 58

Premier accueil et positionnement

Courrier de l’IA-DASEN concernant les modalités d’accueil des EANA dans le 1er degré :

  • Tout enfant allophone, en âge d’être scolarisé, est inscrit dans une école selon les règles communes s’appliquant à tous les élèves. Le directeur de l’école signale ensuite cette admission en renseignant l’imprimé (annexe1_eana) qu’il transmet par courrier électronique à l’IEN de sa circonscription ainsi qu’à la chargée de mission départementale. Le CASNAV selon une répartition par secteur prend contact avec l’école et programme une évaluation.
  • La question de la difficulté langagière peut concerner des élèves bilingues qui disposent déjà d’une expérience sociale du français, qui ne sont pas nouvellement arrivés, mais qui souffrent de déficits importants dans le français de scolarisation. Le suivi de ces élèves n’entre pas dans les missions prioritaires du CASNAV. (annexe-2-demande-devaluation-linguistique) permet toutefois de signaler ces difficultés et de bénéficier d’un accompagnement pour la construction du projet personnalisé de l’élève.

LIVRET BILINGUE

Le livret d’accueil est un outil d’information et de communication qui s’adresse aux parents et aux élèves allophones nouvellement arrivés découvrant le système éducatif français. Ce document explique l’organisation de la scolarité à  l’école, au collège et au lycée, ainsi que l’accompagnement spécifique qui sera mis en œuvre. Il est traduit actuellement en 9 langues. Une version audio est disponible pour certaines langues.


2 février 2017 - CASNAV58

Accueil en classe d’un EANA

Des pistes pour accueillir un élève allophone :